Vente de meuble en ligne : faites décoller votre chiffre d’affaires

 

La vente de meuble en ligne a connu une croissance fulgurante. Des grandes entreprises bien établies aux petites structures en passant par les PME de niche, les détaillants ont de plus en plus recours au commerce électronique pour stimuler leurs ventes. En fait, selon un rapport de Statista, le marché du commerce électronique de meubles a représenté jusqu’à 12 % des ventes totales en 2019. L’idée de base est de prendre les meubles que l’on vendrait dans un magasin physique et de les vendre sur Internet. Cela se fait généralement via une plateforme de commerce en ligne reconnue (Amazon, Ebay, Groupon…), ou un site web autonome (comme Made.com).

Mais ce n’est pas aussi simple que cela. Bien que profitable à la fois pour les acheteurs et les vendeurs, le commerce électronique de meubles fonctionne selon un ensemble de règles différentes – et il ne suffit pas d’avoir de bons produits, un site web et un réseau de distribution. L’exploitation d’un magasin en ligne nécessite une stratégie commerciale solide. La vente en ligne de meuble nécessite d’assimiler plusieurs outils spécifiques à internet et les détaillants doivent apprendre à les maitriser s’ils veulent augmenter leurs ventes. Dans de telles situations, comment les fabricants de meubles peuvent-ils s’assurer de continuer à convertir des clients potentiels et à réaliser des ventes ?

Voici cinq méthodes à appliquer pour que les détaillants de meubles fassent en sorte que leur entreprise de commerce électronique reste rentable :

 

#1. Assurez-vous que votre site internet soit à jour

À l’ère des achats en ligne et du marketing numérique, le site web de toute entreprise est pour ainsi dire sa carte de visite. C’est le premier lieu de contact pour tout client potentiel. C’est pourquoi il est crucial pour les entreprises travaillant dans la vente de meuble en ligne de s’assurer que leur site web soit attrayant et au goût du jour.

La mise à jour d’un site web présente deux aspects importants :

  • le premier est sa facilité de découverte. Cela exige des entreprises qu’elles veillent à ce que leur site web soit connu du grand public. Le meilleur moyen d’y parvenir est l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). En effet, une bonne stratégie SEO permettra au site web d’obtenir un meilleur classement organique dans les moteurs de recherche, ce qui augmentera le nombre de leads.
  • le second est l’expérience utilisateur. Elle a pour but de retenir les visiteurs qui visitent le site. Ainsi, les e-commerçants doivent veiller à ce que le site marchand ait un thème soigné et original, avec des couleurs agréables. Le site doit être intuitif et facile à naviguer. Les informations essentielles doivent être présentes sur la page d’accueil elle-même.

Enfin et surtout, le site web ne doit présenter aucun bug. La meilleure façon de s’en assurer est de faire vérifier le site par un développeur de temps en temps.

 

#2. Votre service clientèle doit être irréprochable

Quels que soient la fiabilité des produits, la solidité de l’entreprise ou la qualité des services, il y aura toujours des situations délicates à gérer avec vos clients. D’une description d’un produit obscure à une erreur de livraison majeure, les soucis surviennent toujours, même lorsque l’on est très bien préparé. Et le domaine de la vente de meuble en ligne ne fait pas exception. Bien des e-marchands ne réalisent pas que ce n’est pas toujours l’incident lui-même qui provoque le mécontentement des clients, mais plutôt la mauvaise gestion du problème. Fabricants et détaillants de mobilier doivent donc s’assurer que si leurs clients rencontrent des difficultés, un système d’assistance leur viendra efficacement à l’aide.

La mise en place d’un service clientèle pour les sites de vente de meuble en ligne se fait par étapes.

Les entreprises doivent d’abord commencer par inclure un formulaire permettant aux clients de déposer leurs doléances. En plus d’un formulaire, on peut installer un système de chat en direct permettant aux visiteurs et aux clients de se renseigner directement auprès du marchand en ligne. Cette fonction offre une interaction plus accrue, de plus en plus appréciée par les consommateurs.

Si l’entreprise de commerce électronique dispose d’un budget plus important, elle peut mettre en place un service clientèle par téléphone en direct 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, qui peut aider les clients, quel que soit le moment où ils demandent de l’aide. Outre la mise en place de ces services, les détaillants doivent également veiller à ce que toute question posée par les clients soit traitée le plus rapidement possible.

#3. Le commerce vocal : préparez-vous à la nouvelle révolution

Améliorer l’expérience client, encore et toujours, telle est votre mission pour garder un train d’avance sur vos concurrents. Avec l’explosion des dispositifs intelligents comme Google Home ou Alexa, la recherche vocale est devenue la nouvelle voie que vous devrez explorer pour vous démarquer. Le commerce vocal permet aux clients de trouver des produits en faisant simplement une demande vocale. Apparu en 2014, le commerce vocal a gagné en popularité l’année qui a suivi son lancement et ne montre aucun signe de ralentissement à ce jour. On estime d’ailleurs que la recherche vocale devrait être privilégiée par 55% des utilisateurs d’ici 2022.

Bien des sites de vente en ligne de meubles n’ont pas encore saisi l’importance de cette nouvelle méthode de recherche. Il y a donc encore de la place pour les nouveaux arrivants de se faire une place parmi les concurrents. Mais pas d’inquiétude, vous n’aurez pas à réinventer le fil à couper le beurre : le commerce vocal fonctionne en partie comme le SEO – il utilise des mots pour rechercher des produits qui correspondent à la description orale d’un utilisateur. Les acteurs de l’ameublement devront par conséquent utiliser ces mots clés « oraux » dans les descriptions de leurs meubles. Ainsi, leurs produits seront plus rapidement associés aux demandes verbales.

 

#4. La confiance, moteur de la vente en ligne de meubles

Vous le savez déjà, si un internaute ne peut pas faire confiance à une boutique en ligne, il n’y achètera pas, quand bien même vous y proposeriez des rabais extraordinaires. Dans un magasin physique, votre client pourra juger lui-même de la qualité du mobilier, toucher le tissu, apprécier les finitions… Mais dans la vente en ligne de meuble, les appréhensions des internautes sont bien plus grandes. Les fabricants et détaillants de mobilier doivent donc trouver d’autres leviers pour rassurer les consommateurs. Pour cela, l’une des solutions les plus efficaces est l’avis et les commentaires des clients.

Lorsque les prospects voient les témoignages des clients précédents, ils s’imaginent à leur place. Cela donne également une impression de transparence de la part du commerçant, ce qui en retour crée un sentiment de fiabilité. Vous devez donc vous assurer que vos pages produits comportent les avis les plus récents. N’hésitez pas à contacter vos clients les plus fidèles pour leur demander de commenter leurs achats et leur interaction avec votre site de vente en ligne de meuble. Vous pourrez même publier ces avis sur vos réseaux sociaux ou les intégrer dans vos campagnes d’emailing.

 

#5. Vente en ligne de meuble : mettez en scène votre mobilier

L’une des principales raisons pour lesquelles la vente en ligne de meuble n’a pas encore atteint son plein potentiel est l’indisponibilité de voir physiquement le mobilier. Par ailleurs, acheter du mobilier est couteux, ce qui fait que les sont souvent réticents à sauter le pas, même si une politique de retour gratuit existe. C’est pourquoi de nombreux internautes finissent par recourir aux magasins physiques. La bonne nouvelle, c’est que cette problématique peut facilement être évitée grâce à la visualisation 3D. Les mises en situation de mobilier créées par ordinateur permettent de placer le produit dans n’importe quel environnement reflétant votre univers. De plus, grâce à la modélisation et le développement de nouvelles technologies, on peut désormais créer une véritable interaction avec le client. Celui-ci peut visualiser le meuble sous toutes ses coutures avec une visionneuse 360° ou personnaliser l’article grâce à un configurateur en ligne.

Et contrairement à ce que vous pourriez peut-être penser, recourir à de tels services est relativement abordable. Comparé à un studio photo traditionnel, la 3D est presque 2 fois moins chère et demande surtout bien moins de temps et d’efforts. A partir de simples photographie du meuble ou simplement de schémas, l’artiste 3D est capable de modéliser l’article et de l’insérer dans une scène photoréaliste, d’en créer une animation 3D ou une vue à 360°. Ces rendus 3D de meuble sont extrêmement personnalisables, déclinables et réutilisables : rendu sur fond blanc, visuel packshot, photo d’une collection de meuble, etc.

 

La vente en ligne de meuble n’a finalement rien à voir avec la vente physique. D’un côté, les clients ont accès à des centaines d’enseignes en ligne, ouvertes 24h/24, et peuvent commander en quelques clics. De l’autre, ils ne peuvent pas voir le produit en personne avant de l’avoir acheté. Avoir un site ecommerce et une logistique bien huilée ne suffit pas. En tant que fabricant ou détaillant de mobilier en ligne, vous devrez tirer le meilleur de ce canal de vente et stimuler les ventes en renforçant la confiance du consommateur en général et en appliquant les 5 conseils cités plus haut.

 

Vous êtes convaincus que de beaux visuels ou des outils interactifs amélioreront votre marketing ?  Contactez Le Studio 3D dès aujourd’hui et présentez-nous votre projet, nous saurons produire des visuels qui séduiront vos clients à coup sûr.

Un projet en perspective ?

Faisons connaissance !

vos meubles mis en ambiance avec le service de création de visuel 3DMise en scène
19 septembre 2019

La création de visuel 3D au service des e-marchands du mobilier

(suite…)
Ameublement
3 septembre 2020

Le configurateur 3D au profit des sites e-commerce

(suite…)
rendu 3D extérieur - vue de 3/4Marketing
6 novembre 2018

Comment vendre des canapés sur internet ?

(suite…)

Envie d'en apprendre plus ? Voir tous les articles